Qui sommes-nous

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent fut créée le 22 mai 2004 suite à la conclusion d’une entente intermunicipale remplaçant l’entente relative à la création de la Régie intermunicipale de police Vallée-du-Richelieu entre les municipalités et villes de : Saint-Amable, Sainte-Julie, Varennes, Verchères, Calixa-Lavallée, Contrecoeur, Beloeil, Carignan, Chambly, McMasterville, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park, Saint-Mathieu-de-Beloeil, Saint-Basile-le-Grand, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Richelieu.


Entre le 23 août 2004, date d’embauche du premier directeur de police, M. Alain St-Onge et le 19 juin 2005, date à laquelle la nouvelle Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent a débuté la couverture de l’ensemble du territoire, un travail colossal effectué par tous les cadres policiers et civils transférés dans la nouvelle organisation, sous la supervision du directeur M. Alain St-Onge a été nécessaire pour harmoniser les six corps de police desservant une grande partie du territoire soit, les services de police de Carignan, Chambly, Varennes, Sainte-Julie et la Régie intermunicipale de police Vallée-du-Richelieu.


Nous avons dû aussi harmoniser le transfert de quatre municipalités desservies par la Sûreté du Québec soit, Saint-Mathieu-de-Beloeil, Richelieu, Saint-Mathias-sur-Richelieu et Saint-Jean-Baptiste.


L’entente initiale créant la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent avait une durée maximale de 10 ans selon la Loi de police. Le 21 octobre 2015, un décret ministériel a été adopté prolongeant l'entente constituant la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent jusqu'au 31 décembre 2020.