Gendarmerie

La Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent couvre un territoire de plus de 730 km2.  Ce territoire est occupé par dix-sept municipalités regroupant plus de 208 000 résidants.

Nous retrouvons des territoires plus urbains pour certaines municipalités alors que d’autres municipalités sont à vocation plus agricole. La variété du territoire fait en sorte que les policiers sont confrontés à plusieurs situations diversifiées, tant du point de vue criminel, de la sécurité routière que de la prévention.

Surveillance du territoire

Surveillance du territoire

Les patrouilleurs sillonnent le territoire de la Régie, sept jours par semaine, 24 heures par jour. Leur principale mission est de répondre aux appels des citoyens logés au Centre d’appels d’urgence et d’intervenir en matière de sécurité routière. Ils sont à bord de véhicules de patrouille aux couleurs de la Régie; ils peuvent donc se déplacer en fonction des différents secteurs de patrouille. Pour répondre efficacement aux besoins de la population, la Régie dispose de différentes sections notamment : les sections - Circulation, Patrouille à vélo, Patrouille nautique, Patrouille en VTT ainsi que la Section sociocommunautaire.

L’organigramme de la Section surveillance du territoire est composé, outre les sections mentionnées ci-haut, de quatre équipes de patrouilleurs. Ces équipes sont sous la responsabilité d’un capitaine, secondé par trois superviseurs. L’effectif des équipes est de trente patrouilleurs. Ainsi, au niveau de la patrouille du territoire, nous disposons de 136 policiers, ceux-ci sont secondés par 18 policiers affectés à l’escouade de la circulation. De plus, la Régie fait appel à des policiers temporaires tout au long de l’année et le nombre est augmenté durant la période estivale.

Ces patrouilleurs, en plus de répondre aux appels des citoyens, font de la surveillance sur les sites de désordre, patrouillent dans les parcs et participent aux services d’ordre comme la Fête nationale du Québec. Ils sont présents lors des festivités, des fêtes populaires, des manifestations, des rassemblements politiques, etc.

En lire plus
Circulation

Circulation

La Section circulation est composée de deux équipes de huit policiers et le travail de ces policiers est supervisé par deux sergents. Les policiers travaillent sur des horaires rotatifs. La mission de la Section circulation est de faire respecter le Code de sécurité routière et la réglementation municipale concernant la circulation. Elle s’occupe également des problèmes de circulation rapportés par nos partenaires municipaux et les citoyens du territoire. Puisqu’ils sont constamment sur les routes de ce vaste territoire, nos policières et policiers nous font des recommandations sur les correctifs à apporter pour aider à résoudre ces problèmes et ils effectuent de la surveillance dans le cadre de la sécurité routière.

Ces patrouilleurs ont reçu des formations spécialisées sur l’utilisation de certains appareils pour accomplir leur travail de façon efficace et professionnelle. Par exemple, la Section circulation est équipée de radars laser, de radars doppler et de photomètres. De plus, elle dispose de deux véhicules munis d’un équipement très sophistiqué permettant la lecture instantanée des plaques d’immatriculation. En quelques secondes, le policier est informé de toute anomalie reliée à la plaque ou au propriétaire du véhicule. Le système a la capacité de lire rapidement plusieurs centaines de plaques par jour. 

Outre l’émission de billets d’infraction en vertu du Code de la sécurité routière et de règlements municipaux, la Section circulation fait un suivi des endroits accidentogènes du territoire afin de diminuer les risques d’accidents.

En lire plus
Patrouille à vélo

Patrouille à vélo

En 2008 une équipe de patrouilleurs à vélo, formée d’un sergent et de 8 patrouilleurs, a été créée afin d’intervenir plus efficacement dans les parcs, les pistes cyclables, les cours d’école et tout autre endroit difficile d’accès pour une voiture de patrouille.

Fort de l’efficacité de cette section, l’expérience a été répétée et améliorée. Aujourd’hui, elle est formée de deux équipes totalisant 16 policiers.

La présence des patrouilleurs à vélo augmente le sentiment de sécurité aux abords des parcs et des écoles. Elle amène également une diminution du flânage, des méfaits aux bâtiments publics et des plaintes de bruit dans les parcs.

En plus des patrouilles quotidiennes, nos policières et policiers escortent et encadrent également les randonnées cyclistes de plusieurs écoles, groupes communautaires ou tours cyclistes de renommée. Ils sont également présents lors d’événements afin d’assurer le bon déroulement des activités, entre autres, lors des différents festivals.

Bien que ce type de patrouille favorise le rapprochement avec les citoyens par son volet communautaire et son approche plus personnalisée auprès des citoyens, il possède un mandat important de répression lorsqu’il s’agit d’infraction en matière de stupéfiants et d’infractions à la réglementation municipale et au Code de la sécurité routière.

En lire plus
Patrouille nautique

Patrouille nautique

En 2014 une équipe de patrouilleurs nautique a été créée afin de pouvoir intervenir efficacement sur la rivière Richelieu qui, comme on le sait, est un des cours d’eau le plus navigué au Québec. Il faut rappeler qu’il est le lien entre le lac Champlain et le fleuve Saint-Laurent.

À ses débuts, l’équipe nautique était formée d’un sergent et de 3 patrouilleurs qui utilisaient un bateau de location. Aujourd’hui, elle est formée d’un sergent et de 5 patrouilleurs qui se déplacent depuis 2016 à bord d’un bateau identifié aux couleurs de la Régie de police et muni de tous les équipements nécessaires, dont des gyrophares.

En plus d’assurer un sentiment de sécurité évident sur l’eau, la patrouille nautique permet de faciliter une cohabitation sécuritaire entre les bateaux à moteur de différentes dimensions, chaloupes, motomarines, wakeboards ou encore chambres à air qui naviguent sur la Rivière ou dans la Bassin de Chambly.

L’alcool au volant, les manœuvres dangereuses, le port de la carte de compétence des conducteurs d’embarcation ainsi que la possession des objets requis (veste de sauvetage, fusée éclairante, etc.) à l’intérieur de l’embarcation font l’objet d’une surveillance particulière. En vertu de la Loi, les policiers ont le pouvoir d’expulser d’un plan d’eau, les personnes et embarcations qui ne respectent pas la loi ou dont le manque d’équipements ou le comportement présentent un risque pour leur sécurité ou celle des autres plaisanciers.

Puisqu’elle peut également être appelée à participer à des opérations de sauvetage, certains policiers membres de cette section ont reçu une formation avancée sur les interventions de premiers soins sur l’eau.

En lire plus
Sociocommunautaire

Sociocommunautaire

Il nous fait plaisir de vous présenter notre Section sociocommunautaire ainsi que les services qu’elle propose à la communauté. Elle est composée de 5 agents et d’un sergent. Que fait-on à cette section?

Nous voyons à l’application de l’approche de police communautaire, qui vise une meilleure sécurisation des communautés. On le fait dans le but de lutter contre la criminalité tout en améliorant le sentiment de sécurité des citoyennes et citoyens. Cette approche doit se situer dans le cadre d’un partenariat stratégique avec les acteurs concernés afin de trouver des solutions durables et permanentes aux problèmes de sécurité publique.

À travers ses quatre composantes : le partenariat stratégique, la résolution de problèmes, la prévention et le rapprochement avec le citoyen, nous visons à réduire la criminalité en nous attaquant à ses causes réelles pour dégager des solutions durables et permanentes aux problèmes de sécurité. Ultimement, nous contribuons à créer des milieux de vie sécuritaires et à accroître le sentiment de sécurité de l’ensemble des citoyens.

Les composants de façon plus détaillée

1. La prévention : Nous animons, tout au long de l’année, des ateliers et des conférences afin de renforcir les mesures préventives, surtout auprès des gens les plus vulnérables. Pour ce faire, nous nous présentons dans les différents milieux où se trouvent les personnes concernées par le sujet traité. Que ce soit des étudiants, des parents, des commerçants ou des ainés, nous les informons et les outillons afin d’éviter qu’ils soient victimes de certains types de criminalité allant jusqu’à l’agression.

Voici quelques-uns des nombreux programmes que nous diffusons :

  • Le pouvoir de tout changer (comportements à risques au volant);
  • CLIPS #Intimidation (démystifier et prévenir l’intimidation);
  • Sextos et les lois (prévenir les crimes sur le Net);
  • Force de s’exprimer (agir adéquatement lors de situations violentes au primaire);
  • Prudence sur le Net (apprendre à naviguer prudemment sur le Net au primaire);
  • Chacun sa place (lutte à l’intimidation chez les aînés).

2. Le rapprochement avec le citoyen : Que ce soit par le biais de notre site internet, les communiqués transmis aux villes et aux médias, nos présences lors de conférences, ateliers ou activités organisés par les municipalités, nous souhaitons favoriser ce rapprochement et être le plus accessibles possibles. Il se manifeste aussi par notre présence à de nombreuses tables de concertation et/ou comités, où nous avons l’opportunité de rencontrer les représentants de différents groupes de citoyens et d’échanger avec eux sur leurs préoccupations.

Voici des exemples où nous participons activement :

  • Tables jeunesse;
  • Tables des ainés;
  • Tables santé mentale;
  • Tables violence conjugale, familiale et agression sexuelle.

3. Des partenariats stratégiques : Sans nos partenaires, nous ne serions pas en mesure d’offrir tous ces services, d’en assurer la qualité et la pertinence et surtout de répondre aux besoins de la population. Ces partenariats sont présents lors de la préparation et la diffusion de certaines de nos conférences ou certains ateliers ainsi que lorsqu’il est nécessaire d’offrir des services de façon personnalisée et/ou ciblée. Ces partenaires sont, entre autres, les services municipaux, les CLSC, la SAAQ, les écoles, les commissions scolaires et les organismes sociaux et communautaires.

4. La résolution de problèmes : La résolution de problèmes vise à agir rapidement et efficacement lors d’une problématique et de tenter de trouver des solutions durables. Sous le leadership policier, de nombreuses ressources se joignent à nous selon leurs spécialités : la sécurité routière, les incivilités, les conflits, le vandalisme, l’itinérance, la santé mentale et bien d’autres.

En lire plus